Berlin – 5 burgers à dévorer

· Sans modération ·

24 mai 2016 0 Comments

Après toutes mes dernières recettes « Healthy » publiées, ce post dégoulinant de gras viendrait presque faire tâche sur le blog, mais pour être honnête mon taux de volonté face à un burger bien dodu avoisine la plupart du temps les 0%, contribuant par la même occasion à 80% de ma consommation de viande mensuelle, on ne se refait pas. J’ai englouti tellement de burgers depuis mon arrivée à Berlin – tu les sens ces jeans trop serrés..?- qu’un article leur étant dédié s’imposait forcément tôt ou tard. Malgré le fait qu’on soit dans le pays de la Currywurst et saucisses en tout genre, il n’est pas très difficile de répondre à la question « où manger des burgers à Berlin » puisqu’il y en a partout, et on ne compte plus les bonnes adresses. Forcément les articles de blogs traitant déjà du sujet pleuvent de tous les côtés, c’est pour ça qu’au lieu de vous parler uniquement de mes bonnes adresses j’ai plutôt opté pour partager ma sélection de burgers personnelle, parce qu’un bon spot à burgers ne fait pas forcément que des burgers parfaits. Et pour ceux qui se posent la question, oui je me souviens sensiblement de tous les burgers que j’ai mangés :)

  • Le Reuben, Mogg and Melzer

reuben pastrami mogg melzer berlin

Le Reuben de chez Mogg and Melzer était sur ma bucket list depuis des mois, si toi aussi tu es fan de Pastrami tu vas l’adorer. Il se présente sous forme de sandwich dans le restaurant, mais on le retrouve en burgers lors de certains Markets et festivals où Mogg est présent, pour ma part je penche plutôt pour cette version. Je pensais jusque là avoir déjà goûté à du vrai Pastrami, j’ai rapidement changé d’avis en goutant à celui-ci. Les tranches épaisses et délicieusement fumées sont accompagnées de sauerkraut, sauce à la Russe, et fromage suisse bien fondant. Les goûts du Reuben sont authentiques, la taille du burger juste comme il faut, et le pain bien moelleux. À mi chemin entre sandwich et burger, il nous dépayse des burgers classiques et ça fait du bien. On le retrouve au prix de 7,5€ pour cette version contre 14,5€ en version plus copieuse dans le restaurant.

Prix: €€

 

  • « The one and only », Bun Bao

bun bao the one and only burger

Pour la minute émotions, « The one and only » est l’un des premiers burgers que j’ai testé après mon arrivée dans la capitale Allemande, le genre de burger que tu manges avec désespoir affalée sur ton canapé en te disant que tu finiras jeune diplômée sans travail toute ta vie – soit l’excuse parfaite pour s’enfiler une petite dose de cholestérol -. Dans le genre Bao burger, celui de Bun bao est massif, affamez-vous quelques heures avant de passer à l’attaque et le savourer pleinement – sauf si vous avez un estomac à toute épreuve comme le mien..-. Fan inconditionnelle de pulled pork, je l’avais choisi parce qu’il est à base de poitrine de porc. La viande est bien tendre, et l’assaisonnement parfait: oignons, carotte, radis mariné, coriandre et cacahuètes rôties sont un mélange gagnant, et malgré la taille imposante de notre ami brioché, on en oublierait presque que l’on mange de la junk food – c’est sans doute pas pour rien que le slogan de l’enseigne nous dit « finest asian burgers »-. Pour 6,7€ on en a largement pour son argent, avec des frites de patates douces c’est encore mieux.
Depuis ce jour-là j’ai quand même trouvé du travail, par contre je mange toujours autant de burgers.

Prix: €€

 

  • « The Elvis favorite dream », An einem Sonntag im August

an einem Sonntag im august banana peanut elvis burger

J’ai toujours détesté de près ou de loin la betterave, les personnes qui réussissent à me la faire manger méritent une palme. Du coup lorsque j’ai vu pour la première fois la carte des burgers chez An einem Sonntag im August, mon coeur ne s’est pas emballé, malgré toutes les associations plus appétissantes les unes que les autres. Jusqu’à ce que mon regard reste scotché sur « fried banana & peanut butter » rassemblés dans le même bun. Il n’en fallait pas plus pour me convaincre, un burger combinant ces 2 éléments suffit pour me combler. Le beurre de cacahuète n’est pas trop présent, juste assez pour que l’on sente son goût. Idem pour la banane, qui à première vue pourrait sembler déplacée combinée à des crudités et un steak de betterave – les burgers servis ici sont tous végétariens, mais je crois qu’il est toujours possible de demander de la viande pour remplacer les steaks de betterave -. Quant au bun il est bien moelleux, et le tout est accompagné de chips et sauce tomate maison, pour la modeste somme de 5,5€.

Prix: €€

 

  • Le Cheezyburger, Pacifico

cheezyburger pacifico berlin

Bien que l’emplacement de l’enseigne soit assez discret – sur Moritzplatz, accolé au magasin Modulor -, vous ne risquez pas de l’oublier une fois que vous aurez testé l’un de leurs burgers. Ici la majorité des plats sont coréens et revisités à la sauce californienne; on y trouve majoritairement des bowls pour les plus raisonnables, et des burgers pour les autres. Tout comme son acolyte de chez Bun bao, le Cheezyburger de chez Pacifico est assez massif et il y a de bonnes chances pour que vous quittiez le restaurant en roulant – parce que vous non plus, vous ne résisterez pas devant cette énorme portion de frites surmontée de kimchi, boeuf bulgogi, et mayo « gojujang »…-. Ne vous attendez pas non plus à déguster votre burger avec dignité: le cheezyburger est à base de boeuf, cheddar -ultra fondant-, salade, kimchi, mayo goju et…d’un oeuf au plat; la probabilité de vous mettre du jaune d’oeuf partout n’est donc pas à exclure. Au delà des aspects logistiques, le bun du cheezyburger est fondant à souhait, les ingrédients de qualité et l’association parfaite: ça vaut bien le fait de s’en mettre partout et d’y retourner sans hésiter! Le burger est à 6,5€, ce qui se vaut largement.

Prix:

 

  • Le Dr Zian, The bird

dr zian blue cheese burger the bird berlin

Dernier burger de l’article mais pas dernier du classement pour autant, The Bird n’a plus rien à prouver puisque de nombreuses sources le classe parmi les 10 meilleurs spots à Burgers d’Allemagne. La réservation est fortement recommandée si vous souhaitez y manger, mais les burgers derrière en valent la peine. L’une des spécificités de l’enseigne est le pain à muffins qui remplace le bun brioché classique. Moelleux et sensiblement moins bourratif qu’une version classique, il passe parfaitement en version burger. Le Dr Zian renferme de la viande de boeuf locale de qualité supérieure, du fromage Stilton et du bacon, en toute simplicité.  La viande est savoureuse et fondante, le fromage fondant à souhait. Le prix de 13€ est en revanche un peu salé comparé à la moyenne, bien qu’il inclut une salade et les frites allant avec, mais on passera à coté de ce détail pour quelques minutes de pur plaisir gustatif.

Prix: €€€

RELATED POST

LEAVE A COMMENT